The Griffin's

Résultats 1 - 10 sur 10.

Cette marque de cigares de luxe porte le même nom qu’une créature légendaire mi aigle, mi-lion et mi-cheval. Dans l’Antiquité, le griffon (griffin en anglais) est l’animal de compagnie des divinités mésopotamiennes, grecques et romaines. La maison The Griffin's a fait de cet animal mythique son logo. Sur chaque cigare, son image figure au milieu de la bague entourée du nom de la marque.

La genèse

Logo Griffin's cigares

En 1984, Bernard Grobet, un entrepreneur suisse, ouvre à Genève le fameux « Griffin’s Club ». À l’époque, le club privé était réservé aux hommes riches. Il dote l’établissement d’une armoirie qui reproduit un griffon. Elle sera reprise plus tard comme l’emblème de la marque de cigares The Griffin's également fondée par Bernard Grobet. Dans cet endroit chic doté d’un cadre élégant, à l’esprit très gentleman, le cigare est un incontournable. Des cigares de diverses marques étaient disponibles, mais une seule catégorie bénéficiait de l’attrait de la majorité des clients : les cigares The Griffin's faits à partir de tabac dominicains. Il s’agit d’une marque que l’on ne trouve nulle part à l’extérieur, car elle est une commande spéciale. Amateur de cigares, Bernard Grobet a décidé de les créer et les faire fabriquer exclusivement pour son établissement. Avec le temps, les pièces estampillées The Griffins finirent par être les seules à être fumées dans le club. Ces cigares deviennent si populaires et tellement demandés que Bernard Grobet décide de les proposer à la vente au grand public dans des boutiques spécialisées de Genève puis dans toute la Suisse. En 1989, il lance ses cigares à la conquête des USA en scellant une collaboration avec le groupe Oettinger. En 1992, la marque The Griffin's devient la propriété intégrale du groupe. Aujourd’hui, ces cigares sont distribués par Davidoff. La production est confiée à Henrik Kelner qui a également en charge la fabrication des cigares Davidoff.

Le catalogue

Au début, les cigares de l’enseigne sont répartis dans une des 3 gammes qui forment son catalogue : Classic, Maduro, Fuerte. Depuis l’automne 2015, une nouvelle gamme baptisée Nicaragua a fait son apparition. Une gamme possède un panel de saveurs et de senteurs qui lui est propre en plus des saveurs et arômes spécifiques à chaque vitole. Dans l’ensemble, ces cigares déploient un spectre aromatique sobre, bien qu’alléchant. Par ailleurs, les vitoles d’une même gamme ont toutes le même degré de puissance même si des variations de force surviennent au cours d’une dégustation. Pour l’élaboration de la cape de ses cigares, The Griffin's utilise des feuilles Ecuador Connecticut, c’est-à-dire, des feuilles provenant de pieds de tabac cultivés en Équateur selon la méthode de culture sous-serre adoptée dans le Connecticut aux USA. Ces feuilles de cape libèrent une petite note épicée. La sous-cape et la tripe sont concoctées avec des feuilles en provenance de la vallée du Cibao en République dominicaine. Outre les cigares, The Griffin's propose des accessoires haut de gamme tels que des caves à cigare, des coupe-cigares et des étuis.

La ligne The Griffins Classic : des cigares pour les fumeurs débutants

Il s’agit d’une ligne de cigares dominicains lancée par la marque. Les cigarillos et les 12 vitoles qui la composent sont légers et harmonieux. Ce sont des pièces raffinées fabriquées à la main par des torcedores hautement qualifiés. Leur fabrication se déroule en République dominicaine. Les feuilles proviennent des pieds de 3 variétés différentes de tabac. Ces dernières sont toutes cultivées dans la province de Santo Domingo où le tabac est d’excellente qualité. Le mélange opéré par The Griffin's offre aux cigares une saveur exquise dominée par des notes végétales mariées à un goût crémeux. La cape des cigares The Griffins Classic est maduro (brun foncé).