lasioderme cigare : une arme secrète efficace !

lasioderme cigare : une arme secrète efficace !

De plus en plus d'amateurs de cigares se plaignent de la vie active de la « lasioderma serricorne » également appelé vrillette du tabac, ou plus simplement le tant redouté dendroctone du tabac, dans les boîtes de cigares. Mais il existe peut-être maintenant une arme secrète pour éliminer ces petites bêtes qui ne peuvent même pas être vus à l'œil nu : le four micro-ondes.

Le dendroctone du tabac (brun foncé et seulement d’une taille de 2 à 3 mm - oui oui c'est bien 2 à 3 mm et la photo ci-dessus est un simple montage pour rendre l'article plus vivant...) existe dans tous les pays de plantation du tabac et infeste la feuille de tabac avant qu'elle ne soit traitée. En effet, le climat chaud des pays des Caraïbes convient particulièrement bien à cette terreur des aficionados du tabac.

vrillette du tabac ou lasioderme cigareLorsque les larves (jusqu'à 4 mm de long, blanches et dodues) éclosent, les lasiodermes mangent leur chemin à travers le tabac ou, respectivement, à travers le cigare - ce que l’on peut détecter par de petites perforations qui apparaissent sur la feuille d'emballage. Le cigare ressemble alors très souvent à une petite flûte...

À l’évidence, l’exposition du tabac au gaz dans leur pays d'origine ne semble être que d’une aide limitée, étant donné que cet insecte fait preuve d’une très grande capacité de survie. À l’instar du parasite, le tabac est également rempli de vie - d'un type botanique.

Jusqu'à récemment, la tentative était de détruire le dendroctone et les larves des cigares infestés en les congelant à la température de -20 à -22°C. Une majorité des importateurs de tabac congèlent leurs tabacs ainsi que leurs cigares pour un maximum de 14 jours. Ainsi, des importateurs de tabac ont obtenu de très bons résultats avec cette méthode, mais à une température de congélation de -28°C ! « A des températures de congélation plus élevés, les larves et les œufs du dendroctone du tabac peuvent encore survivre, même si les insectes eux-mêmes meurent ». Là est le problème. Les botanistes également admettent leur capacité de survie, même à basse température.

Les cave à cigares, et pas seulement les caves électriques et électroniquement contrôlés, créent en permanence les conditions environnementales des pays des Caraïbes, indépendamment des conditions saisonnières dans leur pays d'origine. Ainsi de nombreux importateurs ont eu beaucoup de problèmes avec le dendroctone du tabac qui a infesté plusieurs boîtes.

Ses expériences de congélation n’ont pas rapporté la preuve formelle que cette méthode est efficace à long terme. En principe, il n'y a plus de parasites présents après la congélation puisque les insectes ont été anéantis. En revanche, les larves, qui restent encapsulées dans les cigares, ne sont pas nécessairement détruites. Plus le cigare est épais, plus les chances de survie des œufs et des larves sont élevées, et ce même à des températures glacées. Le cycle de vie du dendroctone, allant de la ponte de l'œuf jusqu'à l'éclosion des larves, dure environ 46 jours. Dans des conditions européennes, notamment dans les chambres et les caves à température contrôlée et à une température de 20°C, les coléoptères ne pondent qu’une seule fois. Dans les Caraïbes, par contre, où la température excède souvent de loin les 30°C, on assiste à une répétition de la ponte d'œufs. En faisant l'expérience d'abaisser la température de la cave entre 17 et 18 degrés centigrades tout en abaissant l'humidité (à moins de 60%). On a alors constaté que les coléoptères présents dans les boîtes congelées ont commencé à se déplacer progressivement vers la surface de l'enveloppe du cigare, ce qui tend à prouver la capacité de survie des larves : « Même avant l'ouverture de la charge, on pouvait observer à la loupe que les larves encapsulées avaient survécu ».

On a aussi expérimenté la possibilité de détruire les larves en utilisant des rayons gamma. L'idée d’utiliser le four à micro-ondes est alors née. Il a été rapidement observé que certains cigares ne pouvaient pas supporter le traitement aux rayons gamma, quelle qu’en soit la durée ou le niveau. L'enveloppe de feuilles s’ouvre immédiatement tel un œuf qui éclate dans un four micro-ondes. En exposant les cigares par boîtes entières pendant 3 minutes à un réglage maximum de 350 watts, les cigares se sont totalement asséchés. Lors d'un procès dans le journal European Cigar Cult, nous sommes arrivés à la même conclusion. En inspectant la boîte infestée d'une marque cubaine, non seulement les œufs éclos mais également les parasites existants (au nombre de six et qui étaient visibles à la loupe) ont été détruits.

Peter Heinrichs, qui, en tant que vendeur de tabac, possède dans ses magasins l'un des plus importants inventaires de l'Allemagne, va même plus loin. Après avoir passé les boîtes au four micro-ondes, celles-ci sont congelées pendant 24 heures à une température de -20°C avant d’être immédiatement décongelées à température ambiante. Au cours de ce processus, les cigares regagnent leur humidité selon Heinrichs, contrairement aux cigares qui sont décongelés dans le réfrigérateur, ce qui a pour effet de leur retirer leur humidité.
À l’évidence, cette méthode semble bien fonctionner et les aficionados peuvent également l’utiliser. Les cigares ne devraient jamais être mis individuellement dans le four micro-ondes mais toujours par boîtes entières et seront immédiatement transférés dans le congélateur (les cigares individuels peuvent être aussi placés dans des sacs en plastique) et doivent ensuite être décongelés à température ambiante et rangés dans une cave à cigares adaptée. Tous les cigares conservés dans la cave doivent être contrôlés individuellement pour détecter la présence ou non du dendroctone du tabac. Les cigares déjà infectés et qui sont reconnaissables aux petites perforations dans leur feuille d'emballage, doivent immédiatement être éliminés. Par précaution, les autres devraient également subir le traitement au four micro-ondes en conditionnant les cigares individuels dans une seule et même boîte. Puis, passez un linge tiède sur les parois de la cave à cigares. Mais surtout, il faut éviter d’utiliser des sprays de désinfection.