Briquet à flamme plate pour les fumeurs de cigare

Partagez cet article
Briquet à flamme plate pour les fumeurs de cigare

Au fil des années, les protagonistes de l’industrie du tabac n’ont cessé d’améliorer leurs techniques de production dans le dessein d’améliorer les caractéristiques organoleptiques des cigares. Parallèlement, les accessoires autour du cigare, développés pour que fumer soit un moment pleinement délectable, sont constamment sujets à des recherches dans un but précis : ils doivent être pratiques d’utilisation. Dans cette optique, le briquet à cigare continue de faire l’objet de toutes les attentions.

La flamme douce a cédé sa place au jet flamme obtenue avec un briquet chalumeau. Ce dernier est également appelé briquet torche. La flamme qu’il produit est appréciée, car elle ne s’éteint pas en extérieur, éclipsant les éventuels désagréments causés par le vent. Mais ce n’est pas la seule raison qui explique son succès : s’il est particulièrement demandé, c’est également en raison de la précision de sa flamme. Autrement dit, allumer un cigare avec une flamme « coupe-vent » est plus simple et plus rapide dans la mesure où celle-ci est précise. Un traditionnel briquet à cigare offre, à l’inverse, une flamme imprécise dont la chaleur est faible. Mal allumé, le cigare se consume trop vite, le fumeur peut se brûler les doigts et les lèvres, les saveurs et les arômes du tabac sont atténués.

Alors que l’on pense que l’on ne peut pas aller plus loin en matière d’innovations, voici qu’une nouvelle « technologie » apparaît : c’est le briquet tempête produisant une flamme plate. Ce type de flamme facilite davantage l'allumage d’un cigare. Si le briquet à jet flamme nécessite qu’on le fasse tourner autour du pied du cigare, cette démarche devient inutile lorsque l’on opte pour la flamme plate. Il suffit que celle-ci effleure le pied du cigare, comme pour le brosser, pour que le cigare s’embrase raisonnablement. Comment cela est-il possible ? On doit cette prouesse à la forme de la flamme plate. Son allure rappelle la pointe d’un pinceau : elle est pointue à son extrémité et s’élargit dans sa partie médiane.

Une flamme plate se singularise par son incroyable précision qui est généreusement accrue comparée à celle obtenue en jet flamme. De plus, l’allumage est aisément réussi grâce à une flamme plate. Conséquemment, le fumeur ne s’expose pas au risque de se brûler lorsque la consumation commence à atteindre la tête du cigare. Autre atout de cette flamme, elle sert à allumer tant les cigares aux diamètres généreux que les Panatelas. Cette polyvalence est due à son étirement et son affinement en hauteur suivi d’une copieuse largeur à mesure que l’on s’approche de la base.

L’allumeur n’éprouve aucune difficulté à accorder ces spécificités physiques à la taille ou la forme du cigare : il estime les gabarits de la flamme requis par la taille du pied du cigare et il détermine quelle zone de la flamme il va mettre au contact du pied pour l’allumer confortablement.

La liste des innovations ne s’achève pas là. Les fabricants de briquets à flamme plate ont également trouvé le moyen de réduire sa consommation de gaz nécessaire à la combustion. La durée de vie de cet accessoire s’en trouve prolongée. Et pour les briquets rechargeables, les réapprovisionnements en gaz se font à des intervalles admirablement espacés.

Mais le plus fascinant, demeure la « silhouette » de la flamme que les fumeurs peuvent adapter à leurs besoins. Même après plusieurs allumages, on ne se lasse pas d’admirer cette forme et chaque fois que l’on appuie sur le bouton-poussoir, on a l’impression de découvrir quelque chose de nouveau.

Nous vous invitons également à lire l'article dédié au briquet essence zippo pour les fumeurs de cigare.

Partagez cet article, ça nous encouragera à en écrire d'autres !

Vous aimez le cigare ? Oui ? Alors laissez-nous un commentaire !

Tous les champs sont obligatoires

Nom :
E-mail : (ne sera pas publié)
Commentaire :