Les cigares du Nicaragua sont-il meilleurs que les cigares cubains ?

Les cigares du Nicaragua sont-il meilleurs que les cigares cubains ?

De tous les cigares présents sur le marché, les cigares du Nicaragua font de plus en plus partie des cigares préférés des aficionados et sont de plus en plus reconnus par les experts et les magazines spécialisés. Dans le débat qui fait rage depuis l'embargo cubain dans les années 1960, beaucoup ont soutenu que si rien ne remplacera jamais un cigare cubain, les cigares produits au Nicaragua rivalisent de plus en plus avec les cigares cubains.

Peut-être que l'une des raisons pour lesquelles les cigares nicaraguayens ont cette saveur unique et des tabacs si expressifs est que le pays possède un terroir vraiment propice à la culture du tabac. De nombreuses marques sont devenues des incontournables de ce pays comme Padron, Oliva, Rocky Patel, Montecristo et Don Pepin, pour n'en nommer que quelques-unes. Bien entendu, il est important de ne pas oublier qu’au moment où l'embargo a commencé, de nombreux producteurs de tabacs cubains ont fui Cuba à la recherche d'une nouvelle terre qui serait tout aussi productive, et c'est ainsi qu'ils ont trouvé ce pays et que le monde a été tout doucement initié à la richesse des cigares du Nicaragua.

cigares du nicaraguaLes agriculteurs cubains ont apporté avec eux les précieuses graines de leurs champs à Cuba. D'autres n'ont apporté que leur nsavoir faire et ont commencé à cultiver et vendre des produits sous des marques cubaines bien connues reprises au Nicaragua. Ils se sont installés dans la région d’Esteli, qui est le meilleur endroit du pays pour cultiver du tabac.

Le pays a résisté à tout, en passant par les dictatures et les ouragans ces dernières années. Chaque fois, les producteurs rebondissent et recommencent. La région de Jalapa attire également l'attention. Cette zone est proche du Honduras et est difficile à atteindre. Le tabac cultivé dans cette région est connu pour être plus sucré. Elle est également considérée comme l'une des meilleures régions du pays pour la culture du tabac.

Beaucoup de gens préfèrent les cigares du Nicaragua parce qu'ils sont une alternative redoutable des cigares cubains. Le Nicaragua a le potentiel de produire dans les années à venir les meilleurs cigares au monde.

Le tabac utilisé dans les cigares nicaraguayens est généralement décrit comme étant beaucoup plus corsé et plus puissant que les tabacs issus de Cuba, de la la république Dominicaine ou encore du Honduras.

La principale raison pour laquelle ces cigares sont considérées comme les meilleures est peut-être parce qu’ils sont produits pour la plupart en petites quantités. Le tabac peut vieillir et mûrir avant d'être roulé. Seuls les meilleures feuilles de tabac sont utilisées dans la production des cigares. La qualité passe avant tout au Nicaragua. C'est la raison pour laquelle de nombreux aficionados se tournent de plus en plus vers les cigares du Nicaragua.

De nombreux critiques ont déclaré que même si l'embargo avec Cuba était levé et que les américains étaient libres d'acheter des cigares cubains, ils continueraient d’apprécier le tabac cultivé dans ce pays d'Amérique du Sud.

La magazine Cigar Aficionado a d’ailleurs élu cigare de l’année 2019 le cigare 100% Nicaraguayen « Aging Room Quattro Nicaragua Maestro ». Le 2ème meilleur cigare de l’année est également un cigare du Nicaragua : Padrón Serie 1926 No. 6. Nous sommes donc actuellement en train d’assister au sacre des cigares du Nicaragua. Ils sont de plus en plus reconnus par les amateurs et les experts comme les meilleurs cigares au monde. Le premier cigare cubain apparaissant dans le classement 2019 n’arrive qu’en 4ème place, avec le fameux Cohiba Robusto.

En complément de cet article vous pouvez lire l'article similaire : les cigares cubains sont ils meilleurs que les cigares nicaraguayens.

Partagez cet article, ça nous encouragera à en écrire d'autres !

Vous aimez le cigare ? Oui ? Alors parlons-en ici, laissez un commentaire !

Tous les champs sont obligatoires

Nom :
E-mail : (ne sera pas publié)
Commentaire :