Dégustation de cigare étape par étape

Dégustation de cigare étape par étape

La dégustation du cigare (ou son analyse sensorielle) s’effectue en plusieurs étapes et fait surtout appel aux sens de la vue, de l’odorat, du toucher et du goût.

Observer le cigare

Cette étape, cet examen commence avec l’observation de la cape, pour rappel, nous parlons ici de la feuille extérieure du cigare. On procède généralement à l’analyse de la couleur de la cape mais également de sa texture (rugueuse, lisse, huileuse, etc.).

Toucher le cigare

Le cigare se remplit de fumée pendant la combustion. Si les feuilles qui constituent la tripe (les feuilles sous la cape et la sous cape) sont déchirées, si le cigare est trop tassé ou au contraire trop mou, la combustion du cigare peut devenir irrégulière et il peut en résulter des problèmes de tirage, de brulage. Il convient donc à cette étape de tâter le cigare, de le faire rouler entre son index et son pouce afin d'en apprécier la densité.

Le tirage à cru

après avoir percé ou coupé le cigare, effectuez d’emblée un premier tirage pour en prendre la mesure. Comment celui-ci se présente- t-il ? Sachez qu’il peut être optimal, serré, trop ouvert, etc. Il faut dire que l’analyse du tirage est très subjective. Beaucoup de fumeurs préfèrent un tirage légèrement plus serré à celui plus ouvert.

Pour procéder à cette analyse, il faut porter le cigare à la bouche sans que celui-ci ne soit encore allumé. En effet, le cigare possède un premier bouquet d’arômes appelé «arômes à cru». Le terme brut renvoie au fait que les arômes en question sont perçus avant que le cigare ne soit allumé c’est-à-dire pendant un tirage à cru.

Vous pouvez également voir Comment préparer et déguster un cigare.

Les arômes du cigare

Après avoir allumé le cigare, la dégustation en bouche commence et le cigare libère ses premiers arômes. En effet, les premières bouffées représentent l’ouverture, c’est-à-dire les arômes qui apparaissent dès l’allumage du cigare. Par ailleurs, le cigare est divisé en trois parties (ou tiers): premier tiers, deuxième tiers et troisième tiers (parfois abrégé en PT, ST et TT). Nous noterons que ces » parties du cigares sont également appelées le foin, le divin et le purin par certains aficionados. Pendant la combustion du cigare, il faut essayer de ressentir les arômes qui arrivent au bulbe olfactif. Généralement, ils sont de deux sortes : les uns étant plus prononcés tandis que les autres sont plus en arrière-plan. Veillez également à garder à l’esprit la force du cigare et son évolution.

Un article pour savoir comment se forment les arômes du cigare.

Analyse de la fumée et des cendres du cigare

Durant cette étape, on procède à deux analyses. D’une part, à l’analyse de la quantité et du type de fumée que le cigare génère. D’autre part, à l’analyse des cendres, cette dernière étant très importante.

La longueur en bouche

Il s’agit ici d’analyser les arômes qui restent en bouche une fois le tirage terminé et la fumé expirée. C’est ce qu’on peut appeler la persistance aromatique intense (PAI). Le nombre de secondes dont les arômes du cigare restent en bouche après en avoir recraché la fumée.

Analyse de la combustion, du brulage

sachez qu’un bon cigare ne nécessite pas d’ajustements une fois allumé. En effet, si la fabrication du cigare a été faite dans les règles de l’art (notamment s’il a été bien roulé), celui-ci devrait être exempt de défaut et le fumeur n’est plus obligé d’y effectuer des corrections.

Un article complet est également disponible sur le page dédiée comment déguster un cigare.

Les cendres

L’analyse des cendres est en effet très instructive quant à la qualité du tabac utilisé. Deux caractéristiques y sont généralement prises en compte : leur compacité et leur couleur. La compacité est un indice de qualité : plus les cendres apparaissent compactes, plus le tabac utilisé est de qualité. Quant à la couleur, celle-ci dépend des caractéristiques du sol de culture du tabac. Ainsi, les cigares vieux de plusieurs années ont des cendres généralement plus brillantes avec une couleur qui tend vers le blanc.

Note sur l’équilibre du cigare

Le cigare est noté en tenant compte de toutes les précédentes analyses. À ce propos, de nombreuses méthodes existent. En effet, celle-ci peut être exprimée sur 10, sur 100 ou pour certains sous formes de médailles ou d’étoiles. Personnellement, je préfère utiliser le système des notations sur 100. En effet, celui-ci me fournit une grille d’évaluation plus détaillée. Les notes obtenues par les cigares sont plus fines et permettent par la suite de les classifier en différentes gammes.

Un article important sur doit-on avaler la fumée d'un cigare.

Le carnet de dégustation

La prise de note lors de la dégustation d’un cigare est très bénéfique. Elle peut non seulement vous permettre de mieux mémoriser ce que vous avez ressenti, mais également de tenir un carnet de dégustation afin de mieux classer et compartimenter vos cigares dans votre cave en fonction de votre propre goût.
L’idéal reste quand même de comparer ses prises de notes avec certains guides ou certains experts afin de voir si vous n’avez pas fait fausse route lors de votre analyse, mais une fois l’assurance que vos commentaires sont cohérents vous pourrez vous envoler de vos propres ailes et ainsi tenir votre carnet de dégustation de cigares qui peut prendre plusieurs formes. Ce peut être un carnet à proprement parlé sous forme papier que vous conservez dans un coin, mais il peut également prendre la forme électronique en tenant simplement un blog. Ce blog peut vous permettre de partager vos commentaires de dégustation de cigares avec de nombreux amateurs mais également d’accéder facilement à vos différentes dégustations en les catégorisant facilement par terroir, pays d’origine, arômes, modules, marques… Bref plein de choses.

Enfin la tenue d’un carnet de dégustation de cigares vous permet aussi de voir votre cave évoluer. Il n’est pas rare d’avoir des arômes ou un goût différent sur des cigares venant d’une même boîte si vous dégustez ces derniers avec quelques années d’écart. Ainsi vous pouvez voir votre collection évoluer, les arômes d’évolution apparaître sur vos meilleurs cigares et donc finalement mieux connaître et gérer les cigares dans votre cave.

Pour les plus curieux vous trouverez un article dédié aux accords gustatifs avec le cigare.

Partagez cet article, ça nous encouragera à en écrire d'autres !

Vous aimez le cigare ? Oui ? Alors parlons-en ici, laissez un commentaire !

Tous les champs sont obligatoires

Nom :
E-mail : (ne sera pas publié)
Commentaire :