Les cigares cubains sont-ils les meilleurs ?

Les cigares cubains sont-ils les meilleurs ?

Les cigares cubains sont spéciaux, nous le savons déjà. Mais le doit-on réellement uniquement au tabac ? Aux conditions climatiques ? À l’emplacement géographique : le terroir ? Ou aux Cubains sympathiques ? Toutes ces raisons jouent certainement un rôle important et chacune explique en partie la qualité des cigares cubains. Pourquoi les marques cubaines comme, entre autres, Cohiba, Montecristo, Partagas, Romeo y Julieta, Hoyo de Monterrey sont autant appréciées ? Qu’est-ce qui se cache derrière ce succès ? C’est l’occasion pour nous d’aborder ce sujet plus en détail dans cet article.

La fabrication « totalmente a mano » et la fabrication « hecho a mano »

Nous allons commencer par examiner plus en détail la méthode de préparation « totalmente a mano ». L’amateur de cigares qui a pris le temps d’observer le rouleur de cigares chez son marchand de tabac habituel croit certainement que tous les cigares sont roulés suivant la technique « totalmente a mano ». Mais ce n’est pas le cas et tant pis si nos révélations vont faire voler en éclat certains mythes. Car en réalité, beaucoup de cigares faits à la main sont produits suivant la technique dite « hecho a mano ».
La tripe et la sous-cape sont roulées et assemblées au moyen d’un tapis d’enroulement. Cette méthode est encore 100% fait à la main. Cependant, par rapport à la méthode « totalmente a mano», la méthode « hecho a mano » offre un avantage significatif pour le producteur. En effet, celle-ci lui permet d’économiser environ 10% de tabac. En d’autres termes, la densité d’un Havane cubain est supérieure d’environ 10% à celle des cigares en provenance d’autres pays.
Comment le sait-on ? Par habitude ! Tout au long de leur vie de fumeurs, les aficionados qui ont l’habitude de fumer les longs cigares en provenance de différents pays, finissent tôt ou tard avec les CohibaMontecristo et consorts en provenance du Cuba. Ils reconnaissent que ces cigares ont souvent une plus grande résistance. Cela est dû, entre autres, au mode de préparation « Totalmente a Mano ». Plus de tabac dans la tripe, donc meilleure résistance.

De l’huile essentielle, de l’humidité et de son goût unique

Si les cigares cubains contiennent plus de tabac que les cigares produits ailleurs, le tabac cubain est aussi une variété spéciale. Cultivée sous diverses variantes à Cuba, la variété « Negro » constitue la base unique de tous les cigares cubains. C’est elle qui lui procure sa saveur typique. Quant au goût intense du tabac cubain, on le doit au petit supplément d’huiles essentielles qu’on lui incorpore.
Par ailleurs, le cigare cubain possède également un taux d’humidité plus élevé que les autres cigares. En effet, ils sont généralement stockés à une humidité d’environ 72%, ce qui est relativement élevée. Comme le tabac cubain absorbe mieux l’humidité par rapport aux autres tabacs, ils doivent donc être conservés « à sec ».
Selon Steffen Rinn, un expert du tabac brut et un vétéran au sein de l’industrie allemande du tabac, toutes ces caractéristiques rendent les cigares cubains imbattables : « Cuba a le meilleur tabac au monde. Mais que cela ne rende pas les Cubains orgueilleux car leur tabac brûle légèrement moins bien que les autres tabacs ». Par contre, les cigares cubains ont un potentiel de vieillissement identique aux vins de qualité Grand Cru. Cette propriété leur est vraiment unique. En effet, les vieux cigares cubains sont vendus aux enchères à des prix exorbitants !

Conseils pour profiter au mieux du plaisir de fumer les cigares cubains

Tout d’abord, le cigare doit être coupé aussi largement que possible : ainsi, l’utilisation d’une perforeuse ou emporte pièce de petite taille est complètement à exclure. Ensuite, vous devez surveiller étroitement le niveau d’humidité dans votre cave à cigares. Si votre cave à cigares contient un pourcentage élevé de cigares cubains, il faudrait sans doute réduire un peu le taux d’humidité pour atteindre le niveau optimal de 69%. Des cigares trop humides devront être rallumés à plusieurs reprises durant la dégustation et des cigares trop secs ne seraient pas agréables en bouche.

Partagez cet article, ça nous encouragera à en écrire d'autres !

Vous aimez le cigare ? Oui ? Alors parlons-en ici, laissez un commentaire !

Tous les champs sont obligatoires

Nom :
E-mail : (ne sera pas publié)
Commentaire :