Cigares mal conservés

Cigares mal conservés

Des cigares trop humides ou trop secs : les effets d'une mauvaise conservation sur les cigares

conservation cigaresLe plaisir de fumer un cigare en excellente condition est inégalé. En évitant une mauvaise conservation, le plaisir de la dégustation est parfaitement préservé et il n’y a aucun risque pour le fumeur d’en subir les conséquences négatives.

Cependant, erreurs, oublis et accidents guettent ceux qui ne prennent pas les précautions adéquates. Dans le meilleur des cas, cela conduit à l’altération du goût et des arômes. En effet, une mauvaise conservation peut même rendre impossible le fait d'allumer ou de couper un cigare et altérer irrémédiablement ses caractéristiques organoleptiques.

Si vous n'agissez pas à temps, n'utilisez pas d'hygromètres ou n'adoptez pas les bonnes précautions nécessaires, vos cigares risquent de s'altérer...

Conséquences d'une mauvaise conservation des cigares

La capacité hydrostatique des cigares signifie qu'ils absorbent et libèrent l'humidité en fonction de l'environnement dans lequel ils sont placés.

Des environnements trop humides ou trop secs peuvent générer des conditions totalement différentes. Dans les deux cas, les conséquences sont malheureuses. En effet, il faut maintenir un certain équilibre entre l'absorption et la libération d'humidité pour maintenir le taux idéal pour les cigares. De plus, il ne faut pas sous-estimer le rôle du maintien d'une température optimale et les effets des chocs thermiques sur le taux d'humidité.

Le stockage en milieu humide

Dans les environnements humides, les cigares absorberont une plus grande quantité d’eau, provoquant un gonflement. Les principaux risques seront liés à la formation de moisissures et de champignons, sans compter la possibilité de survenance d’un gonflement qui endommagera la tête du cigare. Une fois allumé, la fumée se transmettra difficilement à l'intérieur du cigare et ce dernier ne brûlera pas de façon homogène.

Le goût pendant la dégustation cigare sera lourd, acide, tannique et la fumée générée sera plus dense. Par conséquent, il sera plus difficile de distinguer et d'apprécier l'ensemble du bouquet olfactif.

Il est possible de distinguer différents types de combustion non homogènes du cigare dont :

  • le « tunneling » : ce terme anglo-saxon désigne le phénomène qui se manifeste par le creusement d’un tunnel au centre du cigare. En effet, ce dernier brûle uniquement de l’intérieur et l’enveloppe externe (la feuille de cape) reste intacte. Il en résulte un volume de fumée réduit lors de la dégustation.

  • le phénomène du canoë : seul un côté du cigare brûle. Il en résulte un temps de dégustation plus court et des altérations désagréables du goût.
  • la course : la combustion se fait sur les côtés du cigare jusqu'à atteindre son pied. Le dernier se défait en ouvrant la feuille de cape

Plus d'informations sur la combustion du cigare.

Comment déterminer si un cigare est trop humide

Une astuce pour savoir si c'est un cigare est trop humide consiste à le presser entre vos doigts. Si le cigare vous paraît trop spongieux au toucher, vous aurez alors affaire à un cigare trop humide. Vous aurez une confirmation en vérifiant la densité de la fumée produite pendant la dégustation. Aussi, si vous avez des cigares humides, occupez-vous en rapidement avant qu'il ne soit trop tard.

Le stockage des cigares dans des environnements trop secs

Dans un environnement trop sec, les cigares perdront les huiles et les résines des feuilles de tabac et emporteront une bonne partie de leurs arômes. En séchant, les cigares seront plus fragiles et les fragrances deviendront moins complexes, compromettant le goût lors de la dégustation. En outre, une fois allumées les cigares asséchés brûleront trop rapidement, créant une surchauffe et présentant un goût amer et piquant. Ainsi, un stockage dans des conditions de température élevée facilite le processus de détérioration.

Cependant, il est encore possible de récupérer les cigares trop secs. Par contre, récupérer les arômes sera plus difficile en raison de la perte des huiles essentielles dans le cigare : tout dépendra des conditions de stockage du cigare.

Déterminer si un cigare est trop sec

Pour savoir si un cigare est excessivement sec, il suffit d’exercer sur lui une légère pression entre votre pouce et votre index. Si vous entendez un craquement, il est certain que le cigare a été maintenu dans des conditions d’humidification inappropriées. Au contraire, un contact solide et ferme révèlera l’excellent état dans lequel se trouve votre cigare.

Partagez cet article, ça nous encouragera à en écrire d'autres !

Vous aimez le cigare ? Oui ? Alors parlons-en ici, laissez un commentaire !

Tous les champs sont obligatoires

Nom :
E-mail : (ne sera pas publié)
Commentaire :