Arturo Fuente

Résultats 1 - 9 sur 9.

Les cigares Arturo Fuente, un plaisir depuis plus de 100 ans. Bien que l'entreprise familiale ait subi quelques revers dans le passé, c’est aujourd'hui l'une des marques les plus connues dans le monde des cigares de luxe.

>Cigares Arturo fuente logo

La plupart des cigares Arturo Fuente sont Longfiller - les différentes séries varient grandement parce que la marque utilise quatre différentes variétés de tabac. Selon la composition de ceux-ci, la couleur et la force étant nettement différentes selon les tabacs utilisés, le produit final peut avoir un arôme doux, mais aussi épicé et fort. Dans tous les cas, les cigares de la République dominicaine sont appréciés pour leur qualité exceptionnelle par les connaisseurs de tous les pays.

L'histoire d'une petite entreprise

L'immigrant cubain Arturo Fuente a fondé en 1912 son entreprise A. Fuente & Co. à West Tampa en Floride. Il était alors âgé de 24 ans et a importé du tabac cubain qu’il a transformé en cigares cubains de haute qualité. En 1924, Fuente avait déjà 500 employés qui roulaient des cigares à la main pour sa société. Mais cette même année, un feu éclatait lequel incendiait tout le bâtiment y compris toutes les réserves de tabac.

C’est seulement 22 ans plus tard, après la fin de la Grande Dépression et de la Seconde Guerre mondiale qu’Arturo Fuente reconstruisit son usine de cigares. Pour cela, il mit quelques tables dans son garage et commençait avec sa famille à partir de zéro à reconstruire l'entreprise. Arturo et sa femme roulaient toute la journée des cigares, leurs fils Carlos et Arturo Oscar les aidaient assidûment après l'école. La famille était soutenue par certains Torcedores à temps partiel. Dans les années 40 et 50, la fabrique de cigares était encore assez peu rentable, ce qui explique pourquoi Fuente et sa femme devaient tous les deux travailler à côté pour joindre les deux bouts.

Dans les années 50, l'entreprise était établi localement et vendait ses cigares à Tampa, mais la croissance était lente. En 1958, leur plus jeune fils Carlos reprenait l'entreprise qui faisait seulement quelques milliers de cigares par an. Arturo Fuente vendait l'entreprise à son fils pour un dollar. Les événements politiques suivants devaient faire de la petite exploitation locale après quelques détours, une entreprise de renommée mondiale.

En 1962, l'embargo commercial contre Cuba a été imposé, l'industrie du cigare a dû essayer de nouvelles variétés de tabac d'autres pays. Carlos Fuente nouait des contacts au Nicaragua et commençait peu après à produire dans la vallée d'Esteli. Mais comme si un incendie ne suffisait pas dans l'histoire de l'entreprise, la fabrique de cigares Fuentes était incendiée, à nouveau, en 1979, cette fois au cours de la révolution nicaraguayenne.

Ainsi, la société Arturo Fuente a été reconstruite une troisième fois. La nouvelle usine a été construite à Santiago en République dominicaine, où elle existe encore aujourd'hui. Durant cette période, les premières exportations ont été faites et les premières plantations de tabac également. Depuis, les cigares Arturo Fuente ont aussi leur propre tabac, en particulier pour les feuilles de capes. L'embargo commercial contre Cuba, c’est avéré être très utile pour les cigares dominicains, qui ont connu une croissance rapide des ventes en particulier aux États-Unis. Aujourd'hui, l'entreprise de Carlos Fuente Sr. et Carlos Fuente juniors produit annuellement plus de 30 millions de cigares et est l'une des marques les plus prestigieuses de cigares qui fabriquent toujours leurs cigares à la main.

Les emballages des cigares de la maison Fuente sont tous conçus de sorte que les cigares restent pendant l'exportation aussi longtemps que possible frais et conservent leur teneur en humidité. Donc un maximum de plaisir est garanti à tout moment.