Des hauts et des bas

cigares Juan Lopez logoLa 

composition des cigares se limite aux feuilles de tabac cultivées dans la région cubaine de La Vuelta Abajo. Cette spécificité contribue à hisser Juan Lopez au rang des marques haut de gamme. Grâce à la qualité de ses Habanos combinée à des prix abordables, en quelques années après sa création, la marque déchaîne l’engouement du public et atteint le sommet de la notoriété. Elle réussit à maintenir cette position jusqu’à la révolution cubaine. À partir de là, sa popularité connaît un relatif déclin. La marque ne rencontre véritablement de succès qu’auprès d’une poignée de passionnés. En conséquence, Habanos S.A la classe au rang Media Bajo dans sa pyramide. Juan Lopez rebondit dans les années 1990 suite au lancement de deux nouvelles vitoles. L’introduction dans son catalogue des cigares Selección No. 1 et Selección No. 2 lui permet de reconquérir le cœur d’un public plus large.

Spécificités des vitoles

Les torcedores fabriquent les cigares Juan Lopez à la main. Il s’agit de cigares à tripe longue qui domptent facilement le palais des amateurs de cigares cubains légers. Les créations de la marque sont appréciées aussi bien des novices que des fumeurs de longue date. Les vitoles sont commercialisées en volume restreint et sont, en conséquence, rapidement écoulées. Cette stratégie a pour effet d’accroître la popularité de la marque, car l’offre ne suffit pas à satisfaire la demande. Les cigares Juan Lopez apparaissent ainsi comme des produits rares.

Le catalogue

Juan Lopez est spécialisé dans 4 modules, chacun correspondant à une vitole bien précise. Le Petit Corona est représenté par le cigare Juan Lopez Petit Coronas. Quant au module Corona Gorda, il est porté par le cigare Selección No. 2. Le cigare Selección No. 1 affiche pour sa part un module Robusto. Enfin, le Juan Lopez Panetelas Superbas est doté d’un module Panatella.

Du tabac premium

Le sol de la Vuelta Abajo est riche en minéraux. Il s’agit par ailleurs d’une localité particulièrement ensoleillée. Le soleil y diffuse une puissante chaleur et une forte lumière jusqu’à 8h par jour. À cela s’ajoute un niveau d’humidité très apprécié des plantes de tabac. Les conditions sont donc réunies pour donner naissance à du tabac d’excellente qualité. Un cigare fait d’un mélange de tabac de la Vuelta Abajo suscite naturellement l’admiration, car il détient dans sa composition le gage de sa supériorité. C’est le cas des créations arborant les bagues de Juan Lopez.

Résultats 1 - 2 sur 2.