Diplomaticos

Résultats 1 - 1 sur 1.

Diplomaticos est classé dans le rang Medio Bajo de la pyramide des marques de Habanos S.A. La structure de cette pyramide est établie sur des critères commerciaux : prix, volume des ventes, popularité auprès des fumeurs et de l’opinion publique en général. Medio Bajo est le niveau situé juste au-dessus de la base. La marque Diplomaticos voit le jour dans les années 1960 avec l’objectif de conquérir le marché français. Sa reconnaissance officielle par Habanos S.A a lieu en 1966 et sa notoriété devient bien vite mondiale.

Genèse

logo cigares Diplomaticos

Diplomaticos est la première marque de puros à avoir été lancée après la révolution cubaine pour être proposée à la vente au grand public. Les cigares Cohiba précèdent les Diplomaticos, mais jusqu’en 1982 ils étaient réservés à la consommation personnelle de Fidel Castro ou alors, ils étaient offerts aux diplomates étrangers. Leur vente à destination des « simples » consommateurs était interdite durant toute cette période.

Les cigares Diplomaticos et Montecristo

Les vitoles de la marque sont connues pour leurs similitudes avec celles des Montecristo, notamment au niveau du panel aromatique marqué par un goût de noisette. Ces ressemblances sont logiques : dés leur lancement, les Diplomaticos sont présentés comme la déclinaison en moins chère, abordable au niveau prix, des puros Montecristo. Notamment, à chaque cigare Montecristo correspond un cigare Diplomaticos. C’est donc sans grande surprise que l’on retrouve les mêmes calibres (modules) dans les deux marques, mais à la différence que ceux de Diplomaticos sont proposés à des prix légèrement plus bas.

Les calibres

Par ailleurs, la nomenclature par numéro appliquée par Montecristo est également adoptée pour les cigares Diplomaticos dont le plus célèbre est sans doute le Diplomaticos No.2. Ce dernier affiche une forme Pyramide, c'est-à-dire que sa tête est biseautée alors que son pied est plat et coupé droit. Le puro possède une longueur de 15,6 cm sur un diamètre de 20,64 mm, pour un calibre 52. Parmi les autres créations figurent Diplomaticos No.1 (module Lonsdale), Diplomaticos No.3 (module Corona), Diplomaticos No 4 (module Petit Corona – calibre 42) et Diplomaticos N° 5 (Petit Corona – calibre 40). Depuis sa création, la marque a commercialisé en tout et pour tout 7 vitoles. La collection initiale comprenait 5 modules calqués sur 5 modules Montecristo. Les Diplomaticos No.6 et Diplomaticos No.7 sont créés en 1976 pour « rivaliser » avec les Montecristo Especial No. 1 et Montecristo Especial No. 2. Leur fabrication a cessé vers le milieu des années 80.

Quelques spécificités

Les cigares Diplomaticos sont roulés entièrement à la main dans la manufacture Jose Marti, tout comme certains Montecristo d’ailleurs. En outre, l’intégralité des cigares de son catalogue sont à tripe longue. Les feuilles de tabac proviennent exclusivement des plantations de la Vuelta Abajo, que ce soit celles entrant dans la composition de la tripe, ou celles utilisées pour la sous-cape et la cape. Le tirage est agréable et chaque bouffée donne naissance à une épaisse fumée. D’une manière générale, ces vitoles déploient une force s’étalant d’un degré moyen à un degré fort. Cependant le mélange de tabacs utilisés est spécialement étudié pour que les cigares Diplomaticos soient plus doux que ceux de Montecristo. L’objectif de cette décision est d’adapter les cigares de la marque au goût des fumeurs français. Elles conviennent aux fumeurs débutants même si dans le même temps les connaisseurs l’apprécient bien.